Pub
logo croixdusud.info   Nouvelle-Calédonie Contact  

Géographie, Géologie

saisons

Rythmes saisonniers des pluies à Nouméa en % de la pluviométrie moyenne (1072 mm)

La pluie

Quatre saisons en Nouvelle Calédonie selon la pluviométrie.

Mais attention aux simplifications des statistiques, il y a des années aux saisons sèches pluvieuses et des années aux saisons pluvieuses sans beaucoup de pluies!

pluieIl pleut surtout la nuit. Voici un climat bien fait.

La pluviométrie moyenne est de 1700 mm par an sur la Grande Terre (F. Moniod en 1966 - ORSTOM devenu depuis IRD) et de 1600 mm dans les Îles Loyautés. Sur la Grande Terre elle varie beaucoup en fonction du relief et de l'exposition au flux quasi permanent des alizés (Est et Sud-Est). Ces vents conditionnent la répartition des précipitations, nettement plus importantes sur la Côte Est , les montagnes et le Sud que sur la côte Ouest. Sur celle-ci le climat peut-être semi-aride avec une pluviométrie annuelle de 800 mm et moins. Quelques kilomètres plus à l'intérieur dans les montagnes de la Grande Terre et sur plus de la moitié de sa superficie, la pluviométrie dépasse 1500 mm. Elle a atteint 7,5 mètres dans la chaîne du Mont Panié en 1960 et il est probable que, certaines années, cette hauteur de précipitations soit supérieure.

temperatures

Températures mensuelles moyennes à Nouméa

La température

La Nouvelle-calédonie est dans la zone intertropicale mais il n'y fait jamais trop chaud, ni trop froid.

La saison chaude dure un peu plus de 4 mois, de décembre à mi-avril.

Les records locaux:

Le vent

eoliennes

La Nouvelle-Calédonie est un pays d'alizées.

Dans l'hémisphère sud, ces vents frais soufflent du sud-est et de l'est. Ils sont souvent présents en Nouvelle-Calédonie (250 jours par an à Nouméa en moyenne) et sont à l'origine de la douceur du climat. Ils sont aussi des vents de rêve pour la voile, la planche à voile et le "kite surf".

Mais c'est aussi le pays des cyclones tropicaux.


Les cyclones

erica

L'image satellite ci-dessus (image diffusée par Météo France Nouvelle-Calédonie - cliquez pour l'agrandir, 66 Ko) est celle du cyclone Erica le 13/3/2003 à 14 heures. L'oeil est bien visible. Erica atteignait son maximum 9 heures plus tard, à 160 km à l'ouest de la Grande Terre, avec une pression de 920 hPa au centre et des vents moyens estimés à 215 km/h avec des rafales atteignant 320 km/h! Erica s'est heureusement un peu affaibli en arrivant sur la Nouvelle Calédonie le 14, mais les vents étaient encore de 150 km/h avec des rafales à 200 km/h. Il a touché la Grande Terre vers Koné puis est descendu le long de la côte ouest. L'oeil du cyclone est passé sur Nouméa le 14 à midi.

La nouvelle Calédonie est située dans une zone de passage de cyclones tropicaux. En 25 ans on compte 6 passages dans le Sud du Territoire et 11 passages dans le Nord.

La saison des cyclones c'est de décembre à mars, mais on en a vu en octobre et en mai et même une petite dépression en juillet 1973!

Pour suivre les cyclones dans le Pacifique, le site du JTWC et, localement, du Service météo Nouvelle-Calédonie

Les vents sont violents mais dépassent rarement les 200 km/h en rafales ( cyclone "Fran" à Poum, rafales estimées à 220 km/h le 11/3/92). A Nouméa les vitesses mesurées jusqu'ici n'excèdaient pas 160 km/h, jusqu'au passage d'Erica le 14 mars 2003 qui a établi un nouveau record. Les rafales y ont dépassé 200 km/h.

Mais ce qui caractérise aussi les cyclones c'est l'intensité de la pluie, généralement de 200 à 400 mm en 24h.


Le soleil

soleil

Il y a du soleil en Nouvelle-Calédonie!

La moyenne d'insolation en Nouvelle Calédonie est entre 2200 et 2700 heures/an. A Koumac il y a 2676 h/an soit 7,4 h de soleil par jour en moyenne.

A Nouméa il y a 212 jours/an de bonne insolation (>7h/j) et 21 jours/an d'insolation nulle.

Le réchauffement climatique bien réel

Selon les services de Météo France en Nouvelle-Calédonie, (voir le site Météo France Nouvelle-Calédonie page changement climatique) les mesures des 40 dernières années confirment le réchauffement dans ce territoire des tropiques. Les calculs montrent une augmentation estimée à +1,2°c pour les minimales et + 0,9°c pour les maximales :

Sources (données et statistiques) : Météo France Nouvelle-Caledonie, Atlas Climatique de la Nouvelle-Calédonie 1995, ORSTOM/IRD F. Moniod 1966)